Le Genou de Claire IMDb

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Hawai 05/02/2011 16:04:19
Beau contraste :) on voit le marginal
Garbage 27/06/2012 21:22:47
Rohmer est un génie... Simple, classe, magnifique décor, des instants de vie filmés gracieusement, les Contes moraux sont décidément des bijoux.
Tchitchoball 21/10/2014 23:12:37
Difficile de faire plus antipathique que le personnage de Brialy dans ce film. Pervers à la limite de la pédophilie justifiant ses actes par de nombreuses pirouettes verbales (très bien écrites certes) et qui ne travaille jamais accessoirement. Toutefois on peut nuancer cela en tenant compte du contexte des années 70 et de la libération de la jeunesse et des moeurs. Par contre c'est carrément du non cinéma sur le plan technique et les dialogues très théâtrales m'ont réellement rebutés une fois de plus. Etrangement, la magie à fini par opérer passé une bonne demi-heure et je me suis laissé prendre par cette belle histoire toute simple avec quelques belles scènes. Je vais peut-être finir par adhérer à la nouvelle vague, mais pour un véritable déclic il faudrait une oeuvre plus solide et homogène.
-MacGuffin- 24/10/2014 00:19:00
"c'est carrément du non cinéma sur le plan technique"

Non mais arrêtez avec ça, pitié :hap:
Pour moi, c'est juste un des plus beaux films du monde, vraiment. La manière de filmer les décors en lumière naturelle, sans artifices, sans en faire quelque chose d'imposant et monumental, c'est magnifique. D'ailleurs, le chef op du film, c'est quand même Nestor Almendros, directeur photo des Moissons du Ciel (entre autres). C'est intéressant de comparer : chez Malick, évidemment, la nature est plus impressionnante, plus imposante, il la filme comme si il filmait Dieu. Rohmer, c'est presque le contraire. Le décor reste un décor, au second plan. Mais c'est au moins aussi sublime.
Waho 24/10/2014 00:29:30
C'est clairement un des plus beaux films de Rohmer visuellement (pour moi c'est le plus beau d'ailleurs). La photographie, que j'ai redécouvert en blu ray d'ailleurs, est somptueuse. Et cette façon de filmer autour du lac d'Annecy et de l'incorporer dans sa mise en scène c'est tellement beau. C'est sûr que c'est sobre, ça en fait pas des tonnes, mais c'est très élégant.
Tchitchoball 24/10/2014 13:42:16
Passons sur la photographie, c'est assez intéressant en effet. Je maintiens qu'il y a un côté vieillot quand même mais pourquoi Rohmer ne transcende pas son oeuvre via la mise en scène ?
Je ne veux pas faire un copier / coller de la critique de lepro mais juste cette fameuse scène du genou, je suis certains qu'un vrai metteur en scène l'aurait sublimée. C'est intelligemment amené, les acteurs sont assez justes mais finalement la scène n'est pas si marquante. C'est dommage, encore une fois j'ai fini par trouver ce film agréable mais sans réelle plus value.
Mordechaye 31/12/2014 00:02:15
J'ai trouvé ça vraiment bien. Le lac d'Annecy, un peu du Paquier et puis surtout les montagnes. Et Brialy qui joue un personnage truculent au possible. Il faut dire que j'ai pas mal ri durant le film, surtout des petites piques lancées par Aurora au personnage de Brialy.

Chez Rohmer je trouve tout beau j'ai l'impression, il a l'art par sa mise en scène directe (et discrète) de magnifier tout ce qui rentre dans le champ de la caméra. Et même si la fameuse Claire (et son genou) arrive durant le dernier tiers du film je dois dire que ce Rohmer remplit son office sans trop peiner. On y retrouve en effet tout ce qui fait un bon Rohmer: des relations amicales et amoureuses ambigües, des bons mots et de beaux paysages.

Et Luchini tout jeune et mal fagoté, un très grand moment :rire: .
belenos 10/04/2015 13:39:15
Le cadre du lac d'Annecy est superbement mis en valeur par le regard de Rohmer mais il est vrai que l'histoire à la limite de la perversité m'a déçu.
Rohmer m'a habitué à des sentiments plus nobles malgré que les cheminements et dilemmes que traversent les personnages restent superbement écrits.
Waho 10/04/2015 13:45:46
Qu'est-ce qui n'est pas noble dans le film ?
belenos 10/04/2015 14:45:04
Hummmm difficile à expliciter car c'est forcément très subjectif. C''est tout à fait vrai qu'il s'agit mon opinion mais premièrement ça n'engage pas un jugement de valeur envers ceux qui ont adoré le film.

Pour tenter de répondre je dirai que c'est surtout le personnage campé par Briolay et son amie roumaine (qui nous gratifie d'un superbe regard caméra :hap: ) qui tentent des expériences sur leurs hôtes de manières très cynique et antipathique sans autres enjeux que ceux de l'amusement de l'instant.

Si je compare à Ma Nuit Chez Maud qui est mon Rohmer favori je trouve en effet que les sentiments qui habitent les personnages sont plus nobles. Le personnage masculin se retrouve face à un dilemme dont il est conscient qu'il conditionnera son bonheur futur. Il choisit alors la promesse d'un bonheur infini à un bonheur immédiat.

Dans le genou de Clair rien de tel à mon avis. Le personnage masculin de son propre aveu a régulièrement été infidèle à sa femme et que cela ce soit répété une fois de plus avant son mariage n'aurait pas fondamentalement changé son rapport avec sa femme.
Certes à la fin du film il se rend compte que sa future femme est la seule qui compte dans sa vie. Mais cela résulte d'un processus auquel je n'ai pas adhéré.

Donc c'est surtout la mentalité des personnages dans ce film qui font font que j'ai trouvé les sentiments qu'il exprimait beaucoup moins nobles, mais aussi moins rafraîchissants.
Ici j'ai comparé avec Ma Nuit Chez Maud, mais je pense que j'aurais pu le faire avec L'Ami de Mon Amie ou Conte d'été.

En espérant avoir explicité mon propos!