Alabama Monroe IMDb

The Broken Circle Breakdown
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
hannormal 02/06/2013 13:14:48
@jeff162

T'as des sous-titres fr ?
Hal 02/06/2013 13:21:05
Il l'a vu il y a 6 mois probablement au ciné :hap:

[lien]http://www.opensubtitles.org/fr/search/imdbid-2024519/sublanguageid-eng,fre/moviename-the%20broken%20circle%20breakdown[/lien]
jeff162 02/06/2013 13:50:07
En effet, je l'ai vu au ciné, pas de chance :hap:
hannormal 02/06/2013 15:19:43
What, on a eu droit à une sortie bruxelloise ou wallonne ?
Hal 02/06/2013 15:47:21
Mais d'ailleurs ceux qui ont aimé La Merditude des Choses jetez vous sur ses deux autres films, dispo avec des sous titre français :ok:
Kore 28/08/2013 23:28:05
La claque.
Zsasz 08/09/2013 19:16:42
Vu la bande-annonce en allant voir yema et ça m'a vraiment donné envie de dire un petit mot.
Comme frances ha ce film est à découpé en deux partie, la première partie est d'une joie de vivre qui m'a fait chialé (oui je suis bizarre), voir ces mecs plus proche des ours que des hommes être tout doux avec maybelle c'est magnifique.
Après la deuxième partie est plus dramatique, moins bien je trouve mais reste très forte surtout au niveau du message anti-déiste.
Le message justement reste malgré ça ambivalent avec Didier qui rêve de l'amérique, joue de la country, le truc de gros bouseux américains, et pourtant hait Bush et critique le côté religieux des américains.
La country parlons-en je suis pas fan mais voir ce couple chanter ensemble ça renforce encore plus l'alchimie entre les deux et reste le vrai révélateur de l'état de leur relation.
Un genre de la guerre est déclaré en mieux.
marcosocho 15/09/2013 20:15:20
La première partie est belle et émouvante. C'est vraiment un régal avec cette réalisation et la musique. C'est très puissant. Et les scènes de chant ensemble sont somptueuses pendant tout le film.

Mais la deuxième partie est vraiment moyenne. Zsasz tu vois de l'anti-déisme comme message, pour moi c'est totalement flou. Si vraiment le réalisateur défend le point de vue de Didier, c'est un con. Qu'on le veuille ou non, on a TOUJOURS des croyances. L'homme ne connait jamais toute la vérité et il a besoin de croyances pour combler les trous. Faire comme s'il n'y avait que la croyance qui s'opposait aux études sur les cellules souches, c'est idiot. Bien sûr qu'il y a un problème qui se pose. S'il critique les religieux qui croient aveuglément en Dieu, lui il croit à la médecine surpuissante que rien ne peut arrêter.
Alors éructer et insulter les gens comme ça c'est totalement ridicule. Ce qu'il fait dans la salle de spectacle, j'ai l'impression que c'est aussi ce que fait le réalisateur en insérant ce discours dans son film: il dit quelque chose qui n'a rien à voir avec le sujet.
Mais en même temps je suis pas sûr que le réal pense ça parce que le personnage d'Alabama est contre les idées de Didier. Je trouve que le film se perd dans sa deuxième partie, il perd toute sa grace. En plus les allez-retour temporels sont incessants et font un peu gadget.

La fin est quand même magnifique et émouvante même si la partie juste avant du délire avec les images qui flashent et les chevaux filmés avec un filtre rouge, c'est très moche et ridicule.
Zsasz 15/09/2013 21:04:08
je trouve pas qu'il croit en la médecine surpuissante mais il dit que sans les convictions religieuses des américains (parce que c'est ça qui bloque le plus ce type de recherche) qui reste le meilleur pays pour la recherche médical (ou la recherche en général) un remède aurait PU être trouvé, c'est dans son chagrin qu'il imagine qu'il aurait déjà été trouvé.
Lui faire pêter un câble dans la salle de spectacle n'est peut-être pas une bonne idée, c'est d'ailleurs l'un des passages que j'aime le moins je trouve qu'il casse le ton du film, seulement on voit que Didier finit par se rendre compte qu'il a fait une connerie. Seulement à un moment il ne parvient pas à expliquer à sa fille ou va aller l'oiseau mort parce qu'il croit qu'il n'ira nulle part c'est là que se montre les vraies croyances de Didier, le faire hurler extrèmise sa position jusqu'à la rendre confuse et un peu fausse.
Et je trouve que justement le réalisateur ne choisit jamais entre alabama et didier qui elle pour le coup est plus comme toi.
Sinon j'aime bien les chevaux filtré ça m'a fait penser à post tenebras lux :hap:
marcosocho 15/09/2013 23:03:56
Faire la différence entre ce qui est déjà un être humain et pas, choisir la limite c'est quand même plus compliqué. Et il n'y a pas que la religion qui nous dit de ne pas tuer. (Je suis pour la recherche sur les cellules souches mais réduire l'argumentation des antis à la simple bétise religieuse c'est être un gros con.

Tout le monde croit à quelque chose. Qui dit que la médecine peut réduire tous les problèmes (même avec du temps et des moyens)? Qui dit que la science nous apporte la vérité sur ce monde? (Alors que la vérité ne sera qu?incomplète et qu'on aura juste montré que pour l'instant ce n'est pas faux et que cette vérité n'est que liée à nos perceptions).

La difficulté d'expliquer à sa fille c'est justement la raison de la nécessité de la croyance. On croit pour mieux vivre (si toutefois on a contrôle de ce qu'on croit, ce qui est la dérive de la foi). Est-ce qu'on va balancer la vérité (si elle l'est vraiment, mais moi je le crois) que la mort c'est la fin éternelle? La gosse va chialer et être malheureuse alors qu'elle n'en a plus pour longtemps

Le problème de l'oscillation entre les deux positions c'est que le réal a le cul entre deux chaises sur un sujet qui n'est pas vraiment celui de son film.

Oui ça m'a fait aussi penser à Post Tenebras Lux. Mais dans PTL, c'est beaucoup plus cohérent par rapport au sujet et au reste du film. Ici ça tombe comme un cheveu sur la soupe.