Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
sic 27/07/2010 03:53:53
"tadanobu 7.5 " ??? Oo
The_Go-Between 12/08/2010 21:55:53
Tu tiens le bon bout Disque ! Surtout ne change rien.
Fastsnake 12/09/2010 16:36:31
On sent qu'il vient de passer sur Arte, ce soir même. :)

(Kiffe le choix entre la VF et la Vallemande d'ailleurs).
DarkToonLink 12/09/2010 16:41:40
Et merde, je n'étais pas au courant. Je veux le voir depuis des mois en plus...
Fastsnake 12/09/2010 16:52:50
Je te rappelle que t'as changé ta note aussi Ioris78!
Et moi je l'ai découvert par hasard, alors que ma mère m'avait résigné à me faire regarder le film sur l'affaire Elf (Ivresse du Pouvoir), autant dire que j'en étais très heureux. Surtout qu'il est dans tous les classements américains des meilleurs films de la terre du monde, et que pour moi, Casablanca a toujours été un film avec Jean Gabin dont je ne me rappelle plus du titre exact, pour une raison obscure.
Anda 12/09/2010 16:58:51
Chaud, il a baissé. :o))
Parkko 12/09/2010 17:27:28
Je l'avais vu récemment du coup je l'ai pas revu sur Arte, et puis même si j'avais bien aimé c'est pas le genre de film que j'ai envie de voir cinquante fois, j'avais été un peu déçu par rapport au chef d'oeuvre que j'attendais.
Fastsnake 12/09/2010 17:38:08
Film intéressant tout d'abord par son esthétique, mais aussi - lorsque l'on creuse un peu - pour la vision qu'il nous donne (film sorti en 1942, rappelons-le!) de l'époque. Et notamment de cette ville, porte vers le "monde libre", où se côtoient tout un tas de personnages, qui sont ici souvent des reflets de tout un pays dans le film. L'Américain, dans sa plus grande neutralité; l'intellectuel d'Europe de l'Est, voulant voir son pays enfin se libérer des influences des grands de l'Europe, fuyant parfois un régime stalinien collaborant alors main dans la main avec le Reich; le français, attentiste et opportuniste, collaborateur plus par lâcheté que par idéologie, etc.

Et cet éclairage, qui nous donne l'impression à chaque plan que les acteurs ont les larmes aux yeux... on n'en fait plus des comme ça!
Schizoid_Stan 12/09/2010 18:43:50
"L'Américain, dans sa plus grande neutralité"

C'est ironique?

"le français, attentiste et opportuniste, collaborateur plus par lâcheté que par idéologie"

C'est même plus compliqué et plus fournis que ça. Tu oublis le personnage de Victor Laszlo.
Et comme tu le dit toi même, c'est d'autant plus remarquable d'avoir déjà une vision si complète en plein contexte brûlant.
C'est pour ça que je trouve finalement le film plus intéressant sur le fond que sur la forme (j'entends l'esthétique).
Del-Flavio 31/01/2011 11:41:39
Quel film :coeur: !
Oui, très pertinent comme commentaire, je sais. :hap: