Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Luc 18/06/2010 17:32:00
Ninja?
Dirty_Flichty 30/08/2011 11:33:40
Au coin, EggsMan !
GermanDeNice 30/08/2011 11:55:05
EggsMan s'impose comme un troublemaker de qualité :bave:
Bragon 31/05/2013 23:38:51
Étonnamment, malgré toute les critiques négatives que j'ai pu voir sur ce film, je l'est trouvé très bon, même si depuis le temps c'est un peu flou et que le film demanderai un second visionnage.
Lt-Schaffer 17/06/2015 23:13:41
Revisionnage.

Je fais partie des spectateurs qui avaient été laissés totalement sur le bas-côté de la route face à Speed Racer. Mais quelque part, le film des Wachowsky est un peu comme La Légende de Beowulf de Robert Zemeckis : c'était (et c'est toujours ?) le cinéma de demain, et il fallait l'accepter pour entrer dans l'univers. Avec plus de recul, on se rend compte de l'incroyable virtuosité qui transcende chaque plan ou presque du film des Wachowsky. D'autant plus que Speed Racer ne sombre pas dans le décorum numérique vulgaire et ne reste pas un simple exercice de style : c'est la belle prolongation des valeurs et thématiques entretenues par le duo de cinéastes. Une pure expérience cinématographique, une prise de risque rare de la part des producteurs hollywoodiens.
Park_Chan_Wook 06/01/2018 00:16:26
On peut aimer ou pas ce Speed Racer, mais il faut avouer que visuellement... putain, c'est impressionnant. Le montage de ce truc, ça a du être une sacrée galère. Il n'y a pas une seule scène "normale". Chaque passages regroupe d'effet innovant et imprévisible. Si parfois, c'est pas toujours évident à suivre, je trouve que le film ne tombe pas dans le piège du film illisible.

Bref, j'ai mis du temps a voir un autre Wachowski après Matrix, et ben j'espère que les suivants tiendront leurs promesses.
Dirty_Flichty 15/05/2018 02:31:02
Réveillez-moi quand ça sort, je vais hiberner :

Emile Hirsch
The Wachowskis said long ago that the sequel to SPEED RACER would be mind blowing. And the script is written. Waiting. RETWEET this to show them just how many people love the movie and want to see the next one.
Park_Chan_Wook 15/05/2018 08:02:04
Produire un film Wachowski en 2018 ? :rire:

Qui ose encore le faire en 2018 ?
Yayap 29/03/2020 14:48:50

C'est assez hallucinant de voir ça, on sent clairement que les Wachowskis, après Matrix, avaient envie de pousser leur démarche dans ses derniers retranchement. Et du coup les réals accouchent de ce film qui est sans doute l'un des blockbusters les plus audacieux des années 2000. Autant la trilogie Matrix était déjà énormément influencée par l'univers de la japanimation, autant ici on sent qu'il y a vraiment une démarche expérimentale pour retranscrire les codes des anime dans une forme live. 


Du coup le film est un fourmillement visuel absolument sans limite, on sent bien qu'il n'y a plus la volonté de rendre quelque chose de "crédible" à l'écran mais au contraire d'exploser les possibilités du médium. Evidemment, je retiens avant tout les scènes de courses, qui sont jouissives, créatives, rendent une sensation de vitesse hallucinante... Probablement ce qui s'est fait de mieux dans ce registre avec Red Line. Mais même les scènes de dialogue sont bourrées d'idées, dans le cadrage, la manière de placer les visages sur un même plan... 


Il faut aimer l'univers fondamentalement kitsch du film, très particulier il est vrai. Perso ça ne m'a jamais vraiment dérangé, surtout que les Wachow n'essaient jamais vraiment de bâtir un univers crédible ou sérieux, tout est mis au service de leur délire formel et de l'émotion à transmettre. A ce niveau-là, j'ai particulièrement apprécié l'écriture, certes très classique dans ses enjeux pour un film de course (notamment tout ce qui concerne les deux visions du sport, la passion pure vs l'appât du gain). Mais j'y croyais à cette histoire familiale, le film met suffisamment de choses en place pour que les dilemmes soient palpables et les personnages attachants voire profondément touchants. 


Le film a le mérite de rester simple, de ne jamais laisser le concept prendre le pas sur l'implication émotionnelle (ce qu'on pourrait reprocher à d'autres de leurs films) mais également de ne pas se prendre trop au sérieux, l'humour permettant souvent de mieux apprécier le délire visuel. Il y a notamment une scène de baston qui aurait pu être dans Matrix en ne jugeant que de la qualité de la mise en scène et de la chorégraphie, sauf que c'est rempli d'effets cartoonesques assez géniaux. J'adore d'ailleurs ce truc très anime où toute la famille est experte en kung-fu sans que ce ne soit jamais vraiment expliqué, ça fait partie du délire :rire: 


Bref c'est peut-être ce que les Wachowskis ont fait de plus pur. D'un côté je comprends le bide du film tant le délire est singulier, mais de l'autre on ne peut que regretter qu'une démarche à la fois si sincère et si maîtrisée dans son chaos apparent n'ait pas rencontré son public.