Tora San 34: Tora-san's Forbidden Love

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
21/11/2020 09:02:16

Reiko Ohara qui revient en douce six ans plus tard dans un rôle différent... Je ne m'en plains pas.

03/01/2022 23:45:32

Destination pour Torajiro : Kagoshima dans le Kyushu

Crush Amoureux : Fujiko (Reiko Ohara qui n'a pas pris une seule ride) femme esseulé d'un trader épuisé par son travail

Incarnation dans le rêve de Torajiro : Kaijuuuuuu

Scène coup de coeur : Chaque scène mettant en vedette Akemi (la fille de octopus)


Contrairement à ce que je m'imaginais dans ces retrouvailles entre Kiyoshi Atsumi et Reiko Ohara vue pour la dernière fois dans le film 22 ce n'est vraiment pas ce qu'il y a de plus croustillant ici.

Alors évidemment je suis obligé de sourire comme un couillon quand Torajiro se retrouve pour la première fois seule avec elle après une grosse cuite : on retrouve la mansuétude qui l'a caractérise tant avec sa voix délicate tout en retenue et ce sourire, mon dieu il est toujours aussi craquant même 6 ans plus tard, c'est juste la douceur incarnée cette femme :coeur:

La pauvre elle est morte jeune et n'a pas eu une vie facile....

Mais il manque quelque chose à ce voyage....je l'ai suivi sans trop d'implication émotionnelle contrairement au précédent sur lequel planait une douce gravité.


Heureusement on peut compter sur le charme habituel de la distribution qui relève le niveau de l'ensemble, Akemi en l'espace d'un film devient un membre de la famille indispensable dont j'attends chaque apparition avec une attente toute émoustillante :hap: Franchement elle apporte une fraicheur et un peps inimaginable à la série et c'est difficile d'imaginer, quand on se souvient des premiers épisodes, qu'une telle femme aussi énergique et moderne pouvait rejoindre les rangs de cette petite famille déjà bien rodée à jouer ensemble depuis toutes ces années.

Le "Tora San ganbatte!!" m'a plié ! et les vendeurs de la rue qui la chauffent bordel je ne pensais pas voir ça un jour dans la série :rire:

Elle est.... négligente, je-m'en-foutiste, râleuse, une belle virago qui sait parfaitement se mettre Tora dans la poche ! je l'adore!


C'est dommage il manque un truc en plus (des personnages secondaires marquants, des situations pittoresques ou des petites éléments qui restent bien en mémoire par exemple) malgré le rêve qui est sans aucun doute un des meilleurs de la série! Ca va bien plaire à Dirty ! Même si j'imagine que les images sont tirées d'un film déjà existant.

Message édité
08/02/2022 23:18:36

Ben oui, c'est Girara hé ! Le seul kaiju de la Shochiku.

Mais ils sont bons joueurs, ils montrent quand même la tête du patron ensuite.