La ballade de Narayama IMDb

Narayama bushiko
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Shanghai 26/05/2014 23:19:12
J'adore l'influence qu'a le théâtre Kabuki sur ce film. Ca se sent dans la mise en scène, majoritairement en plans large et aussi avec cette "voix off" chantée qui nous raconte certaines parties de l'histoire. Ces deux éléments disparaissent vers le milieux du film au profit d'un style plus classique mais ils reviennent dans la deuxième moitié. La musique traditionnelle elle est omniprésente et accompagne le rythme du récit, c'est un style de musique avec un ton assez particulier, très mélancolique, donc si on y est allergique il vaut mieux passer son chemin. On a également une parfaite utilisation des décors studio, sublimes au passage, qui nous ramène une nouvelle fois au théâtre quand un arrière-plan tombe ou glisse latéralement pour laisser la place à un autre, changeant radicalement d'ambiance. Il se passe la même chose parfois avec les éclairages qui changent subitement, ça je l'avais déjà vu dans certains films de Nakagawa mais ici c'est encore mieux exploité. C'est un très beau film sur la vieillesse mais aussi sur la condition villageoise et j'ai déjà envie de le revoir, ne serait-ce pour mieux cerner et analyser cette oeuvre.
skymen5 02/11/2014 02:57:48
Ouais, l'éclairage ou les transitions de scènes sans réel raccord grâce au montage, c'est vachement bien foutu !
Sinbad 30/09/2016 00:41:37
Difficile à noter ce film (pas satisfait de ma note), mais ces transitions mon Dieu :ouch: C'est la première fois de ma vie que je fais un retour en arrière pendant un film pour bien comprendre ce que je viens de voir, hallucinant pour une oeuvrede 1958 des artifices techniques pareils, j'ai toujours pas bien compris ce qu'il en était d'ailleurs, tapis roulant, fonds verts, montage ?? :rire:

Sans parler de la photographie, à se jeter d'un pont de beauté...
Zoomat 01/11/2016 18:10:09
Bien d'accord avec tout ce qui a été dit au dessus, techniquement c'est vraiment impressionant, les raccords lumière, les décors qui se transforment, le montage, c'est d'une fluidité exemplaire et c'est mémorable.