Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Bardamu 12/09/2011 15:21:13
brouillon mais beau
Waho 09/04/2013 23:40:29
[lien]http://www.youtube.com/watch?v=6p0sr2BejUk[/lien]

Un peu de métacomédie pour bien terminer la journée !
Kino 03/05/2013 00:23:59
Ah tiens, marrant, DayTripper, je me suis aussi fait un petit Forman aujourd'hui : [lien]http://www.cinelounge.org/index.php?page=film&num=6309[/lien]
DayTripper 03/05/2013 00:31:42
Oui j'ai vu, j'ai très envie de le voir d'ailleurs ça fait un moment que je l'ai en Bookmark. J'ai vraiment envie de découvrir plus de Milos Forman.
Sinon Man on the moon c'est pas mal. L'histoire vraie d'un homme complètement fou et génial, magistralement interprété par Jim Carrey. C'est déstabilisant, parfois un peu lourd, mais intéressant et assez beau.
Kino 03/05/2013 00:32:59
Il me tente bien, j'ai lu des bonnes critiques dessus, là je suis dans la période tchécoslovaque du monsieur mais quand j'aurais terminé, je verrai celui-là (ainsi que Amadeus :hap: )
DayTripper 03/05/2013 00:34:42
Amadeus DOIT être prioritaire :hap:
harmonia 03/05/2013 00:36:03
J'allais le dire.

Je dois le revoir Ama..
Kino 03/05/2013 00:37:35
DayTripper :d) C'est mon pied que tu vas prendre prioritairement dans les noix :hap:

Harmo :d) Dans le genre, faut aussi que tu revoies un certain Barry Lyndon, tu ne crois pas ? :hap:
marcosocho 18/12/2013 23:02:25
Pour moi le mec n'est pas drôle la plupart de temps. C'est pas parce que quelque chose est faux qu'il est drôle :( Il faut mettre le spectateur dans la confidence ou en tout cas lui donner des indices et révéler à la fin la supercherie.
Sinon le film est quand même intéressant avec le brouillage de pistes.
-MacGuffin- 20/12/2013 09:46:41
Quand bien même Andy Kaufman ne serait pas drôle, je vois pas en quoi ça serait un problème. On peut faire un film passionnant sur un tocard (ce qui n'est quand même pas le cas de Kaufman, un des plus grands génies comiques de l'histoire, mais passons).
Évidemment, Andy Kaufman c'est pas du slapstick ou des blagues à chutes. Il y a toujours quelque chose d'indécidable, de malaisant, presque malsain dans ses shows. D'ailleurs, il ne cherche même pas à être drôle et avoue lui-même que du moment que ses blagues le font marrer lui, ça lui suffit amplement. Dans le film, la frontière entre spectacle et réalité, scène et public, génie et médiocrité, entre vrai et faux est constamment floue, c'est ce qui est passionnant, et ça le serait beaucoup moins si le spectateur était dans la confidence dès le départ.