Commentaires
tadanobu 25/08/2010 20:19:06
Ce type était vraiment un génie. Je me demande ce que j/attends pour voir la suite de sa filmo...
Minimus 01/09/2010 20:35:50
Tu me conseillerais quoi à part cet étron de Cache-cache pastoral ?

Je rigole, no ban :hap:

Nan sérieux ça m/intéresse :hap:
tadanobu 01/09/2010 20:39:54
Si tu n/accroches pas à Throw Away Your Books Rally in the Streets tu peux laisser tomber.

Ce serait triste :snif:
Minimus 01/09/2010 20:41:00
Mais même Caca pastoral ( :rire: ) il faudrait que je le revois, donc ça veut rien dire :hap:
DarkToonLink 01/09/2010 20:47:02
Caca Pastoral. :rire:
tadanobu 20/05/2011 11:45:11
[lien]http://www.midnighteye.com/books/japanese-counterculture-the-antiestablishment-art-of-terayama-shuji.shtml[/lien] :bave:
Minimus 27/08/2011 16:55:22
OMG apparemment il aurait fait un court-métrage reprenant l'oeuvre de Lautréamont Les Chants de Maldoror :ouch: faut que je trouve ça !
Minimus 08/12/2011 16:12:17
"Le père de Shūji Terayama, officier de police, est bientôt appelé à combattre dans l'armée impériale. Il survit à la guerre, mais meurt de dysenterie en Indonésie1 un mois après la reddition, en septembre 1945. C'est le début d'une période dramatique pour le jeune Shūji, alors âgé de 10 ans : sa mère l'abandonne pour travailler dans une base militaire américaine. Il erre, seul, dans sa ville natale en ruine. Mais un parent éloigné (le frère de son grand-père) le recueille et l'emmène vivre avec lui à Misawa, une ville voisine d'Hirosaki. Son tuteur est propriétaire d'un cinéma et Shūji, qui se découvre alors une passion pour le septième art, dévore les films occidentaux (il dira qu'il pouvait regarder jusqu'à 6 films par jour et dormait souvent dans le cinéma), qui commencent, sous l'occupation américaine, à déferler au Japon."


Ah ok l'enfance :snif:
tadanobu 18/07/2012 00:19:22
2 films dans le Top 20 :cool:
Kino 07/11/2012 13:02:48
Pris Cache-cache pastoral et Jetons les livres, sortons dans les rues :o))