L'autre côté de l'espoir IMDb

Toivon tuolla puolen
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Park_Chan_Wook 10/03/2017 09:25:28
Vu en avant-première suisse en présence des deux acteurs principaux. Après avoir vu Le Havre, j'ai vraiment envie de voir d'autres films de ce réal. Son univers est fascinant.
Tchitchoball 05/06/2019 21:13:23
Bon, ben décidément j'ai du mal avec l'univers si particulier de ce réalisateur. Pourtant, inviter l'absurde par petites touches dans le quotidien le plus morne, c'est une bonne idée dont je suis client. Mais finalement je m'ennuie la plupart du temps et j'esquisse un petit sourire complice sur certains gags.
Je pense que c'est la direction d'acteur très rigide et uniforme qui m'éloigne constamment des personnages. Et la mise en scène assez plan-plan n'éveille guère mon intérêt non plus.
Dommage, j'ai vraiment l'impression de passer juste à côté de ce qui semble être un beau poème moderne pour certains.
La confirmation de la déception après Le Havre mais je garde encore un bon souvenir de L'homme sans passé, donc je ne perds pas espoir (pirouette pour revenir au film) :hap:
Melaine 05/06/2019 21:17:30
J'avais commencé avec celui-ci et Le Havre, et j'avais eu un peu de mal aussi, la première fois. Par la suite j'ai découvert d'autres de ses films, avec davantage de plaisir, et ça m'a permis de porter un regard neuf sur ces deux-là. Du coup je te conseille de tenter J'ai engagé un tueur, Ariel ou La vie de bohème, qui me semblent plus accueillants. A mon avis tu peux encore être agréablement surpris par Kaurismaki.
Tchitchoball 06/06/2019 00:09:43
Merci pour tes recommandations. Je ne perds pas espoir
Park_Chan_Wook 06/06/2019 10:11:23
Tchitchoball a écrit :Merci pour tes recommandations. Je ne perds pas espoir


Après, je vais pas te mentir. Ce qui ne te plaît pas dans les Kaurismaki que tu as vu, c'est l'essence même de son cinéma et c'est ce que j'adore.

Peut-être qu'en te familiarisant avec son style (le côté rétro mais intemporel, le précariat, les vagabonds et marginaux, le loufoque) tu vas peut-être plus apprécier en retrouvant un terrain connu. Je dois dire que j'ai surtout apprécié Le Havre en le revoyant après avoir découvert d'autres films du réalisateur