Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
harmonia 19/06/2015 21:02:11
C'est tellement plus drôle les kung fu pian :ok:
kaelin 19/06/2015 21:14:55
Certes, surtout quand on est fatigué :). Mais j'attaque une période chambara avec les baby cart :fete:
Melaine 07/09/2016 00:10:02
Premier Tati pour moi. Je n'ai quasiment jamais ri, mais j'ai été captivé par cette ambiance unique. J'ai eu l'impression que Tati, plutôt que de raconter quelque chose (au sens narratif du terme), construisait son monde devant mes yeux, et j'étais comme un enfant devant une fourmilière, surpris par cet univers nouveau et diablement inventif, les yeux écarquillés pour être bien sur de ne rien manquer. Une expérience vraiment singulière, et loin d'être désagréable !
catacombe 23/09/2016 03:16:36
Est-ce que quelqu'un sait si un autre réalisateur a tenté quelque chose de similaire depuis ?
Yayap 12/10/2017 11:15:10
C'est quand même très fort ce que fait Tati. Déjà, il faut saluer l'ambition formelle : les impressionnants décors, ce choix de format qui donne une ampleur énorme à l'image, le travail de cadrage millimétré... On sent un projet énorme, mais dans lequel le cinéaste met énormément de coeur.

Le film semble découpé en deux parties. La première moitié met en scène cette société du tout-moderne, des grandes immeubles monochromes et des innombrables bureaux alignés, avec une efficacité féroce. C'est assez énorme de voir Hulot perdu dans cette immensité moderne et toutes les situations loufoques qui s'en dégagent. Le film regorge d'inventivité dans ses gags, dans la manière dont il tourne en dérision cet univers, joue avec les quiproquos, les machineries et les différents niveaux de plan, c'est parfois vraiment jouissif à défaut d'être hilarant.

Puis il y a cette deuxième partie, moins impressionnante puisqu'on se confine à un seul lieu, et c'est là que Tati travaille son propos et nuance le pessimisme face à l'ère moderne qu'on peut ressentir dans la première partie.
Voir ce restaurant huppé se transformer petit à petit en fête de village à mesure que les événements inattendus bouleversent l'ordre établi, ça fait vraiment chaud au cœur quelque part, on sent toute la tendresse dont peut faire preuve Tati. Et puis cette image du rond-point qui se transforme en manège...


A mon sens le meilleur Tati et sans doute l'une de mes comédies françaises préférées.
Alvy-Singer 08/01/2020 21:51:34
Je l'ai vu aujourd'hui, j'y pense beaucoup... Je crois que j'ai vu un chef-d'oeuvre. ;coeur:

J'aime beaucoup ce qu'a dit Truffaut sur le film:
"Playtime ne ressemble à rien de ce qui existe déjà au cinéma. Aucun film n’est mixé ou cadré comme celui-là. C’est un film qui vient d’une autre planète, où l’on tourne les films différemment. Playtime c’est peut être l’Europe de 1968 filmée par le premier cinéaste martien, leur Louis Lumière ? Alors, il voit ce que l’on ne voit plus, et il entend ce que l’on n’entend plus et il filme autrement que nous."