Sayat Nova - La Couleur de la grenade IMDb

Sayat Nova
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Moriarty 23/02/2015 02:02:50
Untrucadire 23/02/2015 02:11:25
Sans la bouillie sonore j'espère :(
Moriarty 23/02/2015 02:17:28
Nicolas Jaar > all :oui:
Goldi 27/10/2015 15:05:56
Une bien étrange fascination. Totalement dépassé au début, on lâche prise assez rapidement pour qui se laisse prendre à ce jeu d'une liberté absolue, pleins de motifs et de couleurs.
En cela, l'histoire n'a que peu d'importance, et le spectateur peut y greffer son ressenti. Poétique et mystique, ce film me réconcilie avec Paradjanov après ma déception avec Les Chevaux de Feu.
metaphoque 08/07/2016 01:38:56
Nicolas Jaar > all

Certainement pas.
chipsmoutarde 30/10/2016 21:25:07
Je conseil vraiment le documentaire "Souvenirs de Sayat Nova" réalisé pour la télévision par Levon Grigorian, c'est vraiment intéressant, il nous éclaire sur quelques symboles/ scènes du film.
Et surtout il nous montre les magnifiques scènes coupés par la censure, ce qui permet d'avoir une meilleure idée du film telle que l'avait imaginé Paradjanov .
Ineusleau 03/02/2017 16:48:32
Autant la première partie allait plutôt, autant la seconde partie, je finissais par de plus en plus décrocher et ne plus capter l'essence du film avec des pensées parasites. Du coup voilà. Et je suis sceptique tout l'aspect fresque du film que j'ai du mal à associer avec tout un autre visuel plus rapproché, plus coloré, bien plus tape à l’œil. Aspect fresque qui n'est absolument pas ce qu'on retrouve dans Les chevaux de feu, par ailleurs.
Et je ne trouve pas que seul le son et l'image soit adapté au film, ça demande un état de transe, c'est quelque chose à voir en salle pour se faire une idée, on doit en subir l'hypnose.

Après symbole, culture et tout ça, ça se travaille, mais ce n'est pas ce qui va rendre le film magiquement "compréhensible".

Et puis curieusement, j'aurai aimé que ça soit un peu plus "punitif" comme film. Difficile à dire. Qu'on s'en tienne qu'au visuel de fresque pour donner ce conte, par exemple. Je sais pas. Quelque chose me dit que ce que je viens de voir est peut-être hautement imparfait (et je dis ça alors que je me suis dissipé un peu pendant)

+ la galerie ici est assez mensongère avec ses dix milles gros plans, il n'y a pratiquement que le côté très voyant du film et pas assez du boulot de composition plus large (qui est ce qui doit être le plus intéressant dans le film)Message édité