In the Heat of the Sun IMDb

Yang guang can lan de ri zi
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Alex6360 10/07/2014 01:02:47
Quand je ne commente pas le film généralement c'est que j'ai pas grand chose à dire , je ne sais pas quoi penser , le film est pas mauvais , mais vu sa moyenne il m'a déçu .
Je me suis pas ennuyé , les persos sont sympas , j'ai bien aimé la voix off mais c'était pas la folie quoi , je le reverrai pas pour le plaisir même si l'idée du "ce qu'on te montre ne s'est peut-être jamais passé" m'a plutôt bien plu , l'ambiance communiste et la mise en scène aussi .
Un film parmi tant d'autres en fait , il m'a pas particulièrement touché .
Shanghai 09/04/2015 10:10:14
Oui d'ailleurs un gars sur SC avait écris une critique se basant plus ou moins sur le fait que In the heat était un remake. :hap:
stevenn33 16/02/2016 19:13:24
Il est possible que ce film ait eu une influence sur le cinéma de Sion Sono : Usage de musique classique européenne dans un film asiatique (Cavalleria rusticana pour ceux qui chercheraient), montage décousu pour une vérité parfois tronquée, histoire d'amour de raté avec une narration omniprésente, un peu d'humour (la scène de cours, la première véritable rencontre avec Mi Lan, la scène dans les douches).
Avec ces éléments, une chose est claire : Je n'aime pas ce que je regarde. Je souris car l'humour marche, mais déchante rapidement quand on passe maladroitement de l'amusant (tranquille) au réalisme (triste, ouin ouin). En somme, je préfère voir une Mi Lan malicieuse et chicaneuse plutôt qu'à l’affût des mâles pour le désarroi du personnage principal.
Soulignons quand même l'époque qui est bien transmise, et agréable, pour une fois.
Shanghai 16/02/2016 19:58:41
stevenn33 La prochaine fois que tu as envie de voir un film et que tu vois qu'il est dans mon top 50 autant éviter de le voir puisque tu es à peu près sur de pas aimer. :hap:

La comparaison avec Sono me laisse perplexe puisqu'elle ne s'applique vraiment qu'à Love Exposure, et encore, le traitement est franchement trop éloigné. Moi-même qui adore ces deux films je n'avais jamais fait ce rapprochement.
Personnellement je n'ai pas vu de Mi Lan à l'affût des mâles, juste un garçon qui se rend compte qu'elle n'est pas attirée par lui mais par quelqu'un d'autre. Et puis le film ne cherche pas spécialement le réalisme puisqu'il s'agit d'une reconstitution de souvenirs inexactes, par contre c'est très triste c'est sûr (pourquoi ouin ouin ? :hap: ), le retour à la réalité est forcément déchirant.

(je t'avais répondu sur la fiche de La cité des douleurs)
stevenn33 17/02/2016 00:18:26
Shanghai Je suis justement en train de regarder Vivre ! là. Verdict dans deux heures. x)
Je pensais aussi à Himizu, quoique la narration omniprésente est une constante dans ce que j'ai pus voir de lui. Après, oui, j'imagine que ça fait une comparaison sortie de derrière les fagots, mais j'y pensais tout de suite en regardant le film. Ce côté légèrement décalé, aussi... Une scène comme le gars de la piscine qui aurait, d'après le narrateur, perdu un oeil pour Mi Lan, ça sort de nulle part et ça n'amène à rien, comme du Sono j'avais trouvé.

Je n'aime pas les histoires d'ados aux problèmes de coeur, généralement. Ici, ce n'est pas très triste pour moi, c'est juste ouin ouin. Au contraire, j'aime bien quand ça ne se prend pas trop au sérieux, des amourettes. La première partie avait de quoi me plaire, une scène comme celle du héros sur les toits avec la musique classique est même amusante tant elle déborde de candeur enfantine. Puis ça en tourne autrement.

Ah ! Je vais voir cela (à part si on me répond en destinataire bien sûr, j'ai pour principe de ne pas regarder s'il y eu des interventions).
Shanghai 17/02/2016 00:31:41
stevenn33 Justement c'est pas juste une histoire d'amour, je parle un peu des autres thèmes abordés dans ma critique. L'historie d'amour en elle-même est assez légère mais tous ce à quoi elle est rattachée, tous ce qu'elle représente pour la narrateur qui a vieilli, c'est assez bouleversant quand même.
stevenn33 17/02/2016 01:03:06
Shanghai Effectivement, j'aime bien comment la Révolution Culturelle (où du moins ce qu'il en est) est représentée dans ce film.
Par contre, ça a tendance à me gaver ce type de narration.